retour accueil

Vivre Mieux

Accueil du site > Vivre Mieux > Mélibus : satisfaction ?

Contenu

Mélibus : satisfaction ?

Mélibus : Les familles de Voisenon sont-elles satisfaites ?
 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 

 

Voisenon, le 13 juillet 2011. – A première vue les inconvénients l’emportent pour un avantage ! En effet, le Mélibus nouveau réseau de transports en commun de la communauté d’agglomération de Melun Val-de-Seine importune gravement les usagers de la commune de Voisenon : distances allongées entre les arrêts et le domicile, temps de trajet allongé pour rejoindre la gare de Melun ne parlons même plus de Cesson de Le Mée- sur-Seine encore moins de Savigny-le-Temple  ; idem pour le super marché et la maison médicale à Saint Nicolas. Les arrêts, un a été supprimé, deux sur trois sont excentrés, celui du Gué du Jard carrément face aux cultures, en plein vent, celui des Chaumières au bout de la rue à l’extrémité Est du village. Si les plates-formes permettent l’accessibilité pour les handicapés, c’était déjà le cas au Château du Jard, les bus qui desservent sont inadaptés. L’opération, déjà coûteuse nécessitait-elle vu le déficit faramineux du Tram, de déplacer les arrêts d’en reconstruire, de repeindre tous les bus ? Le Conseil général met la main à la poche, mais qui va régler la note de remise en état des trottoirs libérés ? La commune ? De toute façon ce sont les mêmes contribuables.

 

« Beaucoup de voisenonais s’interrogent mais également d’autres adhérents de l’agglomération. » assure Nicole MULLER-VIVIÈS, présidente de l’association Familles Rurales de Voisenon qui s’inquiète fortement des conséquences de ce concept technocratique.

 

Les arrêts loin des lieux d’habitations, l’allongement du trajet, le temps entre 2 passages, l’éloignement des lieux de vie à Melun (centre commercial Colonel Picot, marché, poste, église) ou à Rubelles détourneront les usagers du service public. Les bus continueront à circuler quasiment vides, carrément vides, et les voitures ajouteront à la pollution et au déficit énergétique. Et que deviennent les sans le sou, les sans voiture, les vieux, les jeunes, les mères au foyer, ils souffrent. Qui les entend ? Pas les décideurs qui ignorent le bus, trop lent, trop rigide.

 

« Venir du lotissement de la Noyerie ou de la Grande Rue sur environ 1 km sachant que les rues de Voisenon et leurs trottoirs sont étroits rend de fait impossible l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, c’est inacceptable ! » démontre Julien AGUIN, vice-président et secrétaire départemental.

 

« Des améliorations en termes de plages horaires c’est tout, circuit et aménagement sur Voisenon un véritable massacre ! »

 

« On note une amélioration au niveau des plages horaires, c’est plus facile pour ceux qui travaillent. » admet Micheline, une adhérente de l’association. Mais Colette explique : « J’ai dû modifier mes horaires de présence, plus tôt le matin, sinon le soir le bus passait 10 minutes avant et je devais patienter longtemps pour le bus suivant. » Son patron a bien voulu !

 

« N’est ce pas encore extraordinaire de mettre plus de trois quart d’heure pour aller à la gare de Melun quand 10 minutes suffisent en voiture ! » énonce Mylène qui rejoint régulièrement ses amis à Voisenon.

 

« L’agglomération écrit dans son magazine que les communes ont été consultées. Pas les usagers ! »

 

En tous cas pas ceux de Voisenon. Familles Rurales, Association de Voisenon a écrit à plusieurs reprises par le passé, au président GASNOS, aux vice-présidents en charge du dossier, au maire de Voisenon mais également au Conseil Général et au STIF afin de faire remonter les problèmes rencontrés par les habitants de Voisenon face au TRAM. Aucun n’a répondu. Pour Mélibus ni l’association ni les habitants n’ont été consultés. Comme d’habitude le projet a été concocté en obéissant à deux impératifs. Celui des élus : faire passer des bus un peu partout pour un coût déterminé, celui du prestataire de services : satisfaire son personnel et ses actionnaires au meilleur coût. L’usager qui voudrait bien être considéré client, qui paie le service même quand il n’en a pas l’usage, devient l’usagé et craque. Pour Voisenon le résultat est calamiteux. Nos voisins Rubellois ont eu plus de chance dont le maire est président de la commission des transports de l’agglomération. Regardez le plan sur le site de l’agglomération www.melunvaldeseine.fr


Un dossier est en cours de préparation avec les Voisenonais afin d’interpeller nos élus sur les modifications indispensables à la ligne G. L’association invite les gens de bonne volonté, acteurs communaux et intercommunaux tout le monde à plancher avec nous.

 

« Familles Rurales, Association de Voisenon » en quelques lignes …

Accompagnant les familles dans leur vie quotidienne, participant au développement de leur espace de vie rural et périurbain, veillant à rester à leur écoute, elle agit avec elles. Porteuse des intérêts des familles auprès des pouvoirs publics, elle contribue à l’animation du groupe de communes sur lequel elle inscrit son action. Elle est un espace privilégié de lien et de solidarité entre les générations. L’association propose des activités en réponse aux besoins des familles, les accompagne dans leur fonction éducative et représente leurs intérêts. Le logo commun à toutes les associations symbolise la famille, son dynamisme et son ouverture sur son environnement. Depuis le 4 janvier 1973, Familles Rurales, Association de Voisenon participe à la vie active de la commune, et maintenant de son agglomération avec le groupement des associations et ses fédérations. 

 

 LES RESULTATS

 

 

REPONSE DE LA COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION MELUN VAL DE SEINE

Suite à nos sollicitations, la responsable des transports à la communauté d’agglomération Melun Val de Seine a addressé une lettre, dans laquelle elle explique que :

"les courses de Mélibus utilisées par les scolaires sont également ouvertes à tous . Cependant, si un.bus était complètement plein, peut-être Ie conducteur donnerait-il priorité aux eleves. Ces courses permettent d’aller à la place des 3 Horloges. Les autres courses passent par Ie centre commercial de Rubelles, où il est possible (outre d’y faire ses courses) d’effectuer une correspondance avec la ligne B pour se rendre aux 3 Horloges (descendre au nouvel arrêt Centre comme I’arrêt Meuniers distant d’environ 150 mètres). Ou également de changer à I’arrêt Andre Malraux, desservi par ces 2 lignes. La ligne B permet également de se rendre à la Clinique Saint Jean (arrêt Siegfried situé en face à 100 metres environ) et au centre commercial du Champ de Foire. La ligne G permet de se rendre au centre ville de Melun, à I’arrêt Porte de Paris situé à proximité immédiate de la rue Carnot, de la place Jacques Amyot, etc, et à la gare de Melun. La montée au retour du centre ville de Melun est au Mail Gaillardon. Donc, parmi les avantages de cette ligne, il y a notamment la proximité du marché de Melun. Certes, elle n’est pas à grande fréquence, mais il y a assez peu d’utilisateurs. Si nous le pouvons, nous essaierons d’ajouter une course au retour vers les villages dans l’après-midi." Claire PITRA

 

 

 

Bas de page

17 rue des Ecoles 77950 Voisenon     tél. : 09 50 13 49 89     fax : 01 60 66 30 47

Accueil | Nous contacter | Mentions légales | Conception | Questions / Réponses